PME contre grande entreprise

04/04


Un délai de paiement légal de 30 jours s'applique entre les entreprises. Les parties peuvent s'en écarter volontairement. Les grandes entreprises peuvent souvent obtenir des délais de paiement beaucoup plus longs (exécution forcée selon certains). Mais à partir du 29 avril 2020, il y aura un maximum de 60 jours.

PME contre grande entreprise

La nouvelle loi introduit un délai de paiement maximum de 60 jours. Cela a trois conséquences :

  • Le délai de paiement standard pour les transactions commerciales reste de 30 jours comme auparavant. Par conséquent, si vous n'avez pris aucune disposition particulière concernant le délai de paiement, votre créancier doit vous payer dans les 30 jours.
  • Comme auparavant, les entreprises sont autorisées à convenir d'un nombre illimité d'autres conditions.
  • Ce n'est que dans le cas où la PME est créancière et le débiteur est une grande entreprise que la période de négociation convenue ne peut pas dépasser 60 jours.

Résumé

  • Créancier = PME :
  • Débiteur = PME => rendez-vous (ou 30 jours)
  • débiteur = grande entreprise => rendez-vous (max. 60 jours) (ou 30 jours)
  • Créancier = grande entreprise :
  • Débiteur = PME => rendez-vous (ou 30 jours)
  • Débiteur = grande entreprise => rendez-vous (ou 30 jours)

PME

Un délai de paiement commence à courir à partir de la date à laquelle le débiteur reçoit la facture. Si cette date n'est pas fixée, le délai commence à courir à partir de la date de livraison. Le délai de 60 jours ne s'applique donc que si le créancier est une PME et le débiteur une grande entreprise. Nous devons nous pencher sur le droit des sociétés pour juger si les parties remplissent l'une ou l'autre de ces conditions.

Nous avons affaire à une PME si l'entreprise (société ou indépendant) en question ne dépasse pas plus d'un des critères suivants :

  • un maximum de 50 employés en moyenne (sur une base annuelle)
  • un chiffre d'affaires annuel (hors TVA) ne dépassant pas 9 000 000 d'euros
  • total du bilan de 4 500 000 euros maximum.
  • L'entreprise qui dépasse 2 ou 3 de ces critères est une grande entreprise.

Vous devez vous placer au moment de la conclusion du contrat pour juger si les critères ont été dépassés. Si plus d'un critère est dépassé après la conclusion de l'accord, cela n'a aucune incidence sur l'application du délai de 60 jours.

Sanction

Si le délai de 60 jours n'est pas respecté, la clause est considérée comme non écrite. Vous vous en remettez alors au délai légal. Ce délai est de 30 jours. En principe, les intérêts commencent à courir après cela.

Le gouvernement

Si votre débiteur est le gouvernement, en principe, le délai de 30 jours s'applique également. Vous pouvez convenir d'une période différente, mais même dans ce cas, un maximum de 60 jours s'applique.

Depuis quand ?

La loi introduisant ce plafond date de mai 2019, mais la nouvelle règle n'entrera en vigueur que le 29 avril 2020.

Lire plus de nouvelles:

Prime d'indemnisation

08/04

Avec un nouveau plan, le gouvernement flamand veut faire face à un certain nombre de conséquences de la crise de la couronne. Elle a annoncé une série de nouvelles mesures de soutien à cet effet. En plus de la prime de gêne, il y aura également une prime …
En savoir plus

La société avec appartement au bord de la mer

07/04

Il reste une histoire difficile : l'appartement au bord de la mer au nom de votre entreprise. Bien sûr, les autorités fiscales sont très réticentes à de telles constructions. Il n'est pas rare que la discussion ait lieu devant une cour ou un tribunal. Mai…
En savoir plus

Conflits d'intérêts dans le cadre du nouveau WVV

06/04

Le Code des sociétés et associations (WVV) contient un règlement pour le déminage des conflits d'intérêts avec les administrateurs. Le règlement est plus large que l'ancien, mais aussi un peu plus strict. Quelles sont les grandes lignes ? Éviter les conf…
En savoir plus